Retour à l'accueil
Les langues La voix Les troubles de l'apprentissage L'accompagnement des femmes enceintes La musique
Origine
Ecoute, c'est plus qu'entendre
Améliorer la fonction d'écoute
Une démarche pour qui ?
Pour nous rejoindre
Bibliographie
Association belge d'audio-psycho-phonologie

.

La voix et les troubles du langage


"La voix ne peut émettre que ce que l'oreille est capable de percevoir et de contrôler."

Cette loi est la base même des recherches d'Alfred Tomatis qui a conduit au concept d'audio-psycho-phonologie.

Cette approche concerne tout spécialement les processus d'intégration du langage à partir des relations qui existent entre l'audition et la phonation. Cette dernière se trouve être effectivement sous la dépendance de l'appareil auditif qui, lui même reste lié aux réactions du psychisme. En fait il convient d'admettre que toute modification du schéma auditif entraîne obligatoirement une modification du geste vocal.

Ainsi donc , en modifiant les facultés auditives d'un sujet à l'aide d'un appareil appelé "oreille électronique", il a été démontré qu'il était possible d'obtenir une transformation du langage d'un individu et par là même une modification de son psychisme. Il a été mis en évidence de manière rigoureuse les mécanismes cybernétiques qui régissent le système audio-vocal.

Toute émission sonore émise est un son contrôlé. Ce contrôle se fait grâce au capteur que représente l'une des oreilles: la droite. La boucle ainsi créee constitue la source même de toutes les opérations qui se déroulent au cours de la fonction laryngée.

En intervenant sur l'audition, c'est-à-dire, en modifiant le capteur du circuit cybernétique, , on enclenche un mécanisme de contrôle permettant le réajustement de la qualité de la voix, de la coulée phonique, de sa vitesse, de son rythme et de l'intonation. Est également assuré le contrôle de la sémantique qui motive la mise en oeuvre de la coulée verbale.

Qu'il s'agisse de la voix parlée ou de la voix chantée, la remise en action des circuits audio-phonatoires aboutit à l'amélioration des troubles dysphoniques et des déficiences que certains professionnels de la voix peuvent rencontrer dans le cadre de leurs activités.

L'action de l'oreille électronique et la mise en place d'une programmation sonique faisant intervenir les différentes phases d'élaboration du langage depuis la vie intra utérine permettent de traiter certains troubles d'expression tels que: bégaiement, difficultés articulatoires; le langage écrit, trouve lui aussi sa place dans le cadre de ces redressements.


Centre de l'Ecoute et de la Communication : Tous droits réservés